Effets néfastes de l'école

Les effets néfastes du système scolaire

Il est grand temps de prendre conscience des effets néfastes du système scolaire sur le développement personnel.

Les faits sont pourtant connus depuis longtemps, mais restent tabous en France.
Et tu vas vite comprendre, en lisant la suite, l’importance de relativiser les notes scolaires.

Petit rappel historique essentiel

À l’origine, le système de notation scolaire est instauré par les jésuites en 1599, avec 2 buts:

  • Stimuler la rivalité entre élèves
  • Créer une élite d’étudiants formant un rempart contre le protestantisme. 

Déjà, tu sens que ça ne part pas sur de bonnes bases !

Ce modèle s’est progressivement diffusé, et a été cadré par des textes officiels en 1890  instituant la note chiffrée de 0 à 20

À l’issue de mai 1968, une circulaire de janvier 1969 recommandait déjà de substituer les notes de 0 à 20 par des appréciations ou notations globales (très satisfaisant, insuffisant, etc… A, B, C, D, E ou chiffres de 1 à 5).

Mais cette circulaire sera remplacée par celle de juillet 1971, qui revient à la notation chiffrée de 0 à 20.

Or de nombreuses études, portant sur les notes données par les enseignants, ont abouti à des résultats identiques: 
Dès les années 1920, la docimologie (En gros, la science de la notation – Oui oui, ça existe !) a mis en évidence le manque de fiabilité des notes et leur caractère souvent arbitraire.

L’histoire continue

En 2008, le chercheur Bruno Suchaut met en ligne une étude intitulée: “la loterie des notes au bac”. Elle démontre qu’une même copie du bac soumise à 30 correcteurs peut voir son score varier de 10 points. Et elle fait aussitôt scandale.

D’autres travaux, notamment une étude de 1962, montre que pour obtenir une note «juste» aux épreuves du bac, il faudrait faire la moyenne de celles données par 13 correcteurs en maths, 78 correcteurs en français et 127 correcteurs en philo.

En réponse à l’évaluation par notation, l’évaluation par compétences a progressé dans l’enseignement primaire et en Collège (avec notamment le Socle commun de compétences, et sa prise en compte dans le Diplôme national du Brevet), mais reste rare en Lycée.

On entend quotidiennement parler du stress des salariés, de la souffrance au travail, de harcèlement, mais on ne réalise pas que tout commence à l’école.

Un constat affligeant

Voilà donc plus d’un siècle qu’on évalue les connaissances des élèves de manière inefficace et arbitraire

Malgré les nombreuses études sérieuses démontrant ces travers, on fait comme si de rien n’était. Le système reste le même !

Les spécialistes le savent depuis longtemps, mais pas le grand public. Cela reste tabou.

Par conséquent, l’absurdité du système de notation, et donc de classement des individus, est un fait, et est nullement représentatif de tes compétences ! Noter, classer les gens comme nous le faisons en France est une aberration !

Des effets néfastes incontestables

Plus grave : Ces notes si peu fiables, utilisées depuis 1890, sont le pilier même de ton orientation. L’École décide de ton avenir en s’appuyant sur un outil obsolète, totalement biaisé, au lieu de s’intéresser à tes compétences réelles et à tes souhaits.

Il s’agit juste, pour l’éducation nationale, de nous trier. Et de cette manière, on va décider, pour toi, de ta place dans la société.

Cette prise de conscience est essentielle pour la suite de ta vie ! Tu ne devrais pas donner plus d’importance à l’école qu’elle n’en a réellement.

Et vu le rapport PISA (visant à mesurer les performances des systèmes éducatifs des 36 pays de l’OCDE ainsi que dans de nombreux pays partenaires) publié en 2019, et la position de la France, d’autres sont au courant:

« […] le système éducatif français est le champion en termes d’inégalités […]. Les chances de réussite s’amenuisent même pour celui qui ne serait pas issu d’un milieu favorisé, quand on les compare aux précédents rapports Pisa. En guise d’ouverture, le rapport Pisa confirme la nécessité d’élever le niveau culturel de l’ensemble de la population française. »

Avec ces faits en tête, tu peux reprendre le fil de ton carnet de route.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *